L’ÉCOUTE

EST LE POINT DE DÉPART

DU SON

 

Suivre sur SoundCloud

Le hasard est la rencontre de deux séries causales indépendantes

Cournot

 Il y a moins de réel dans le son que de sons dans le réel. Cage en a fait l’expérience lui-même : dans le silence le plus absolu, c’est son propre corps qu’il entend. Et j’ajouterai : ses propres pensées. Le son, augmenté de l’écoute, ne peut jamais se remplir que d’irréel.

 Lire l’article

Krotchka


CRÉATIONS SONORES INCLASSABLES ENTRE MUSIQUE ET RADIOPHONIE. ELLES SONT COMPOSÉES COMME DES PIÈCES MUSICALES MAIS ELLES S’ARTICULENT AUTOUR D’UNE NARRATION RADIOPHONIQUE DOCUMENTAIRE OU FICTIONNELLE.

AVANTI

Avanti a été composée à Bordeaux pour le festival Evento 2011.

Je réalisais alors 1 création par jour pendant 6 jours. Celle-ci était en relation avec le déroulement du festival. C’est aussi en composant Avanti, que le personnage de Petit-Singe est née. Il réapparaît parfois dans certaines de mes recherches.

PAR CONTRE ON AVAIT LE POSTE

Cette création s’inscrit dans une recherche autour de l’autoportrait et de l’intimité.

Elle a été composée suite à un entretien enregistré avec mon père à propos de son rapport avec les berceuses enfantines.

POUSSE

Pousse est une fiction. Une sorte de billet d’humeur.

Petit-Singe réapparaît dans cette composition minimaliste réalisée en période de Noël.

PETIT DÉJEUNER

Petit déjeuner est une autre composition qui questionne l’autoportrait et l’intimité.

Elle est créée à partir du quotidien, des sons ordinaires de la vie qui sont plus ou moins porteurs d’une culture commune.

UN SON AU DEHORS

Autre facette du quotidien, de l’intime et de l’autoportrait : le répondeur téléphonique

Un son au dehors, est construite à partir d’un message laissé sur mon répondeur téléphonique une nuit d’hiver.

Mr LE MAIRE

Mr le Maire est une tentative documentaire

Cette création est articulée autour d’un entretien avec le Maire d’un petit village des Alpes Maritimes.

LES PROMENADES SONORES DE RADIO GRENOUILLE

Prenez votre casque, votre téléphone ou votre lecteur MP3, et laissez-vous guider à l’oreille…

Des artistes, des documentaristes et des habitants ont composé ces parcours sonores pour vous faire partager à leur façon, entre exploration d’endroits méconnus et regard décalé du connu, le territoire de Marseille Provence.

Les Promenades sonores se téléchargent librement sur ce site puis s’écoutent in situ, dans un paysage et dans une situation choisie. Ces balades proposent un voyage sonore lié à la marche, à l’arpentage qui permet de ralentir, de changer d’échelle, de se glisse dans les interstices de la ville, dans ses usages, d’observer les traces.

Lire la suite de la présentation du projet 

On cultivait les étoiles

Promenade dans le quartier de Sainte Marthe à Marseille.

Résumé :
J’aimais beaucoup venir me promener dans ce champ. C’était plein d’herbes hautes, je venais caresser les arbres, écouter les coquelicots. C’était un des derniers espaces publics naturels restant à Marseille. Un vrai, un qui n’était pas aménagé, qui restait ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre, dont chacun pouvait trouver un usage propre et singulier. Au milieu de ces champs, on trouvait un bâtiment en construction, toujours inachevé. C’était un magnifique bloc de béton couvert de grafs. C’était un véritable espace de liberté. S’y côtoyaient jeunes et vieux, le berger, les animaux, la nature… Il y avait quelques arbres magnifiques. On pouvait y lire toute l’histoire du quartier : la tradition agricole, les bastides, la campagne marseillaise. Au cours de cette promenade, je vous invite à découvrir cet espace chargé d’une mémoire à la fois locale et universelle, un espace aujourd’hui rattrapé par la modernité et les mutations urbaines.

Plus d’infos pour écouter « On cultivait les étoiles ».

Les gens de la gare

Promenade à la gare TGV d’Aix en Pvce. Plateau de l’Arbois.

Gare

Résumé :
Déambulation dans une gare sans avoir de train à y prendre. 
Observer le lieu, son architecture, ses usages, les gens qui y passent, ceux qui attendent, ceux qui y travaillent. En même temps écouter le récit d’une personne ayant grandi dans une gare de quartier à Marseille. Marcher, écouter, regarder sans toujours savoir ce qui est réel, ce qui ne l’est pas, ce qui est fiction, imagination, fantasme et ce qui est là, en train de se passer devant nous.

Plus d’infos pour écouter « Les gens de la gare ».

CRÉATIONS SONORES EN RELATION AVEC DES OEUVRES MUSÉALES.

»Musée

Eruption-du-vésuve.-Volaire,

LE VESUVIO

Le festival radiophonique Longueur d’ondes 2013 a invité des auteurs à réaliser une série de créations sonores en relation avec un tableau de la collection du musée des Beaux Arts de Brest. Un petit divan et des casques était posés face à chaque tableau dans le musée. Les visiteurs pouvaient s’assoir et regarder les oeuvres en écoutant les sons.

Ce dispositif permet une re-découverte, une nouvelle lecture de tableaux classiques.

Cette création sonore accompagne le tableau l’éruption du Vésuve de Volaire.

MUCEM

SALLE DE LA GASTRONOMIE

Cette carte postale sonore au restaurant gastronomique le Grand Véfour a été réalisée pour la salle de la gastronomie de l’exposition permanente du MUCEM à Marseille.

Production : Cyrille Carillon, Studio Domino Marseille
Prise de son : Cyrille Carillon
Réalisation : Christophe Modica

RÉALISATION SONORES POUR LA DIFFUSION RADIO.

1968 secondes d'intimité et 30 secondes de silence

Essai documentaire. Prix SCAM nouveau talent 2008.

Le marché d'Encagnane. Aix en Pvce

Paysage sonore au Marché d’Encagnagne à Aix en Provence.

PIÈCES DE CONCERT POUR DIFFUSION SUR ACOUSMONIUM.

A CORPS TENDUS

Composée uniquement à partir de sons produits avec une guitare acoustique.

LA MORT DE L'AN

Cette pièce est créé avec l’enregistrement d’une improvisation en solo que j’ai jouée le dernier jour de l’année 2007.

AU FIL DU COURS

Au fil du cours est une invitation au voyage.

TRAITS DE NUITS

Hommage à Luc Ferrari et plus particulièrement à la série des Presque Rien.

Kairos

The topology of time

Sleep no more…
you are now entering the Twilight Zone…

This totally improvised music was recorded live in Marseille (FR) during three performances at ‘L’Asile 404’ in november 2013.

Alexis Chevrier (steel-string acoustic guitar)
Lionel Espagne (trumpet, flugelhorn)
Christophe Modica (live electronics)
featuring Nicolo Terrasi (10-string classical guitar)

Live mix & recording : cmodica
Remix, mastering and notes : Alexis Chevrier