Travelling fictionnel en paysage urbain

Théâtre en espace public

Compagnie sousX (X/CIE)

NoVisa-Photomaton

No Visa for this Country est l’histoire d’une disparition, celle de Jeanne. Durant la déambulation, le spectateur est muni d’un casque audio. Le son lui parvenant dans les écouteurs le plonge dans l’intimité de la disparue. La proposition est vécue sous une forme de solitude urbaine partagée dans un espace d’affluence. Peu à peu, le public pénètre dans l’espace labyrinthique de la tête de Jeanne. Parfois égaré, parfois séparé, le spectateur est physiquement plongé dans l’expérience de la disparition et de la perte. Voyage à la fois physique et mental, il glisse peu à peu vers un espace onirique, où il perçoit des indices reflétant que Jeanne se trouve partout. Il entre peu à peu dans la fiction qui semble déborder du cadre de la représentation et interférer sur sa réalité.

No Visa for this Country est la recherche d’un équilibre entre partition sonore et construction de tableaux se déployant dans le paysage urbain, une alternance entre narration et chorégraphie faite de marches, de pauses, d’apparitions et de disparitions.

Le surgissement d’étranges silhouettes dans le flux quotidien, au milieu du ballet des citadins, devient une vision fictionnelle dans un espace quotidien. L’étrangeté survient sous la forme d’une érosion des frontières entre le réel et l’imaginaire.

No Visa for this Country privilégie les espaces de circulation tels une gare ou un centre commercial. Inspiré du road movie, le trajet parcouru par le spectateur est conçu comme un long travelling fait de pauses, de gros plans, de plans larges et de plans-séquences où surgissent, dans le paysage, d’étranges silhouettes. Ces apparitions récurrentes, oscillant entre imperceptibles et ostensibles, se font la représentation symbolique du désir de mouvement de Jeanne mais aussi la manifestation de son éparpillement, de sa désorientation. Entre accélérations et empêchements, chacune des silhouettes dessinent des trajectoires multiples dans la ville au travers desquelles Jeanne semble inexorablement attirée vers un point de fuite impossible à atteindre.

Plus de photos, de vidéos et d’infos à propos de No Visa for this Country

Travail iconographique
autours de No Visa for this Country